snapshot_00000002_8de30423

On enchaîne avec la deuxième famille : les Troufion. Une famille de militaires dont le père, divorcé, ne souhaite qu'une chose : bouter les extraterrestres hors de Zarbville. Mouais. J'aime bien les extraterrestres, moi.

Buzz Troufion 1

Buzz, le père de famille, a été quitté par sa femme et laissé avec trois enfants à charge. Lui qui n'a connu que la rigueur militaire, il ne voit pas d'autre façon d'élever ses enfants. Cependant, bien que son aspiration à la popularité le lui aurait permis, il ne désire pas devenir général mais maire. Est-ce le début d'un changement de vie ?

Tank Troufion 1

Tank, aîné de la fratrie Troufion et aspiration popularité. Son père est un modèle pour lui, et il veut tout faire pareil afin d'être sa fierté. Mais si son père était moins strict, peut-être se laisserait-il aller à sa vraie passion qui est la cuisine...

Robert Troufion 1

Robert, la plus grande déception de son père. Dépeint comme un flemmard, c'est un aspiration amour qui a plus de points communs avec son frère aîné qu'il ne le pense. Bien que leurs relations soient tendues, ils partagent en effet un même rêve : atteindre le sommet de la carrière cuisine.

Rénald Troufion 1

Et le petit dernier, Rénald. Il ressemble beaucoup à sa mère, ce qui ferait que le général Buzz est beaucoup plus tendre avec lui qu'avec ses deux autres garçons.

1800 (1)

Dès le premier jour, Tank se fait une joie de se moquer de son frère qu'il ne tient pas dans son coeur.

1800 (2)

Mais Robert, qui en a marre de se faire marcher dessus et ne se fait pas d'illusion sur ses capacités physiques, tente la diplomatie.

- Tu sais, Tank, on est pas si différents au fond, c'est papa qui t'as mis ces idées dans la tête. Du temps de maman, on s'entendait bien, non ?

A l'évocation de sa mère, Tank ne sait plus où se mettre.

1800 (3)

Pendant ce temps, à l'intérieur, Buzz passe du temps avec son cadet.

1800 (4)

 

Tank finit par s'ouvrir un peu et se laisser convaincre par les arguments de Robert, qui est plutôt beau parleur.

1800 (5)

Après les jeux habituels, force est de constater que pour se rapprocher de son fils, Buzz n'a rien trouvé de mieux qu'une activité physique pas forcément adaptée à un enfant de cet âge...

1800 (6)

Robert convainc si ben son frère qu'il finit par réussir à lui faire enlever ce maquillage militaire débile.

Tank Troufion 2

C'est quand même mieux, y a pas photo.

1800 (8)

En contrepartie, on resserre les liens familiaux avec un peu de sport ensemble.

1800 (10)

Mais il faut se rendre à l'évidence, ce n'est pas trop le dada de Robert qui n'a pas l'entraînement de son aîné.

1800 (12)

Rénald finit par fatiguer aussi, mais Buzz ne s'en formalise pas : il se sent plus proche de son fils que jamais, depuis la disparition de son épouse.

1800 (13)

Visite surprise de Ophélie Dainottan et son petit ami Johnny Gubre. Le courant passe bien avec Robert, que les yeux verts de la belle ne laissent pas insensible.

1800 (14)

Seulement voilà, Johnny a la peau verte, et Tank a été élevé dans la haine des extraterrestres. Ni une, ni deux, il se jette sur l'intru.

1800 (16)

Mais bien mal lui en a pris, il se fait rosser. Malgré tout cet entraînement, il ne réussi toujours pas à vaincre son rival de toujours.

1800 (17)

Buzz n'intervient pas, car il comprend bien que l'honneur de son fils est en jeu. Mais il lui fait aussi comprendre que ce genre de comportement jette la honte sur les Troufion, et qu'il agit en mauvais stratège en attaquant ainsi, sans préparation.

1800 (18)

Tank rentre méditer sur ces paroles, tandis que Robert se rapproche d'Ophélie sous le regard méfiant de Johnny.

1800 (19)

Ils se rapprochent même beaucoup... Mais Robert n'ira pas plus loin, il sait bien qu'Ophélie est fidèle et que s'il veut l'avoir, il faudra être subtil. D'autant plus que la voiture klaxonne : son travail l'attend.

1800 (21)

A l'intérieur, Rénald fait l'enfant sage, comme toujours, occupé à peindre des tableaux.

1800 (22)

Ophélie semble s'ennuyer : elle n'était venue que pour Robert. Johnny, lui, se fait sermonner par Buzz pour toutes sortes de raisons...

1800 (23)

Une fois rentré du boulot, Robert ne perd pas son temps et tente de nouer une amitié avec une simette du quartier.

1800 (24)

Quelques heures plus tard, Rénald lâche son pinceau et s'effondre de fatigue sur le canapé, sous le regard bienveillant de son père qui travaille ses compétences en vue d'une éventuelle promotion.

1800 (25)

Une fois la rousse jouflue partie, Ophélie ayant quitté les lieux depuis bien longtemps, Robert s'attaque au repas du soir. Il se sent bien derrière les fourneaux, à l'abris des commentaires de sa famille.

1800 (26)

Personne n'a obligé Robert à se mettre à l'écart, c'est tout simplement lui qui se sent mieux comme ça. Sa façon de montrer qu'il ne s'intègre pas, peut-être.

1800 (27)

Buzz est déçu, il ne sait pas comment redresser la situation, aussi en discute-il avec ses deux autres fils alors que Robert est monté se coucher avant tout le monde.

- Je sais que ce n'est pas facile pour vous non plus depuis la disparition de votre mère, mais je pense que cela ne justifie pas ce que traverse notre famille. Robert doit revenir vers nous, mais je sais qu'il ne m'écoutera pas si je lui parle. Je compte sur vous.

1800 (28)

Ces paroles résonnent dans l'esprit de Tank. Pour faire plaisir à son père, se montrer une famille soudée serait-il plus important que de suivre ses traces dans l'armée ?

1800 (29)

Petite visite nocturne de Johnny, qui ne supporte pas d'être traité de tous les noms par cette famille d'arriérés.

1800 (30)

Heureusement, Buzz a l'ouïe fine et il réparera les dommages avant l'arrivée des cafards.